Nouveau : Méditation sur l’équerre et le compas, cliquez ici pour y accéder

Source musique : Méditation 3G

On  nous parle constamment de travail sur soi pour éveiller notre conscience. Très bien, mais comment procéder ?

Tout d’abord il n’y a pas une solution miracle. Tout dépend de qui vous êtes, de ce que vous souhaitez, de ce que vous recherchez. Ce qui fonctionne pour l’un ne marchera pas forcément pour l’autre. Le point commun entre tous les cherchants est la volonté de parvenir à un éveil de la conscience et parfois aussi, de plus en plus, à vrai dire, d’être utiles à leurs semblables, de contribuer au développement spirituel de notre planète. Et aussi le profond désir de travailler et de se sentir évoluer chaque jour qui passe…

Quelques vérités très simples

Nous sommes notre premier terrain d’expérimentation privilégiée, puisque nous nous côtoyons nous-mêmes tous les jours, nous vivons avec nous-mêmes, nous sommes notre première histoire d’amour ou de tension relationnelle (avec nous-mêmes bien entendu) et notre conscience à nous est celle qu’il faut tenter d’éveiller avant de transmettre aux autres le moyen de le faire… car en se contentant de la connaissance et sans la moindre pratique, nous demeurons toute notre vie de beaux parleurs capables de parler des dimensions d’un édifice sans être même capables de poser la première pierre !

Je ne suis pas en train de dire que la connaissance est inutile. Elle soutient la pratique et permet de l’approfondir. Mais la connaissance seule fait demeurer dans le mental, sans jamais vivre la moindre expérience spirituelle, sans forcément savoir partager un sourire, aimer les autres, s’aimer soi-même, ni leur transmettre le désir d’évoluer, rayonner d’une belle lumière intérieure, ni aider les autres à développer leur propre lumière.

Quelques petites évidences aussi, qu’on ne formule pas assez souvent : pour aimer les autres, il faut d’abord s’aimer soi-même ; commencer par développer l’estime de soi, donc, prendre soin de soi. Autre évidence simpliste… mais pas si simple à mettre en pratique : pour connaître les autres, il faut d’abord commencer par se connaître soi-même… et apprendre à gérer ses émotions aussi… Et pour aider les autres ? Vous aurez compris la suite… !

 

Check-up préalable de votre quête

Donc pour travailler sur soi, un petit check-up préalable est nécessaire. A pratiquer uniquement entre vous et vous-même, face au miroir.

Commencez par établir une liste de questions – pas forcément des questions philosophiques qui font appel à une connaissance approfondie de notions étudiées préalablement. Non. Quelques questions existentielles en interrogeant votre cœur. Prenez un papier et un crayon et faites une liste. D’un côté, ce que je veux, d’un autre côté ce que je ne veux pas. Vous pourrez ensuite vous demander ce que vous devez faire et mettre tout cela en musique.

Vous pouvez vous inspirer de la carte ci-dessous. Elle n’est pas exhaustive des questions que vous pouvez vous poser, ni des réponses que vous pourrez obtenir, loin s’en faut, mais elle peut vous aider.

Commencez par vous demander qui vous êtes… en quoi vous croyez ou ne croyez pas, ce que vous souhaitez ou ne souhaitez pas.

 

 

Quelques précisions sur cette carte : il ne faut pas prendre à la lettre les éléments de la branche « je veux ». Ils ne sont pas des informations rigides et incontournables. Ce sont des indications de tendance qui pointent quelles voies sont axées plus spécifiquement sur un point ou un autre. Ainsi par exemple, la Franc-Maçonnerie permet de mieux se connaître soi-même. C’est même l’un des axes importants du travail des apprentis et compagnons maçons : « Connais-toi toi même… et tu connaîtras l’univers et les Dieux » était-il écrit sur le fronton du temple de Delphes. Par contre la Franc-Maçonnerie n’est pas indiquée dans les voies d’éveil ou qui permettent un accès privilégié à l’invisible. Ceci est à la fois vrai et faux, dans la mesure où le travail en loge et tout particulièrement les rituels d’initiation et de passage entre les différents degrés donnent un accès privilégié à l’égrégore maçonnique, donc au monde invisible. De même, le maçon qui travaille régulièrement sur  lui et s’investit dans la symbolique maçonnique a devant lui une voie d’accès à l’éveil, mais ce n’est pas sur ces points toutefois qu’est spécifiquement axé le travail, d’où le fait que la Franc-Maçonnerie ne figure pas dans les voies privilégiées d’accès à l’éveil sur notre carte. L’illuminisme (dont le martinisme fait partie) est par contre une voie d’accès à l’éveil dans la tradition occidentale. Le travail est axé sur ce point, à telle enseigne que le nom de ces branches initiatiques est « illuminisme » et vient directement d’une aspiration à recevoir l’illumination au travers de la voie directe.

Pour que cette carte (et les paragraphes qui suivent) puissent vous aider à  identifier votre voie, nous vous suggérons de vous inspirer des éléments qui y figurent : par exemple dans la branche « je suis » : en recherche, une âme dans un corps, un corps matériel uniquement… etc. Identifiez les éléments qui vous correspondent le mieux. Faites de même pour les branches « je crois » et « je veux ». Vous pouvez naturellement rajouter des branches. Compilez ensuite ces éléments, faites votre propre synthèse et établissez votre programme de recherche, de lecture, de contacts.

Si vous avez une question spécifique, vous pouvez m’écrire : narimane@spiritualites.fr et je me ferai un plaisir de vous aider à trouver la réponse la plus appropriée à votre quête. Et comme nous n’avons pas vocation à l’omniscience, je pourrai aussi simplement vous aiguiller vers des lectures, ou des personnes qui connaissent mieux que moi la branche particulière qui vous intéresse.

 

J’ai envie d’aborder mais je ne sais comment…

Le développement personnel

Un mot valise, raccourci pour toutes les méthodes qui permettent de travailler sur soi… Le contenu de cet article vous permettra de mieux comprendre ce qu’est le développement personnel : développement des capacités de la conscience, de l’inconscient, la méditation. Ce terme ne comprend généralement pas les voies initiatiques (détaillées ci-après).

La méditation

Pour la méditation bouddhiste, voir la carte de notre bibliothèque : http://spiritualites.fr/bibliotheque/orient/ qui pourra vous indiquer quelques techniques de méditation, vous permettra de télécharger des ouvrages (anciens puisque libres de droits) et vous donnera des adresses web pour approfondir votre recherche. Bientôt vous trouverez aussi dans la rubrique Méditation de ce site, une série d’articles sur la méditation et notamment sur des techniques de méditation du 21ème siècle, qui ne sont pas celles du bouddhisme (la méditation 3G).

Pour la méditation bouddhiste, nous vous recommandons tout particulièrement le portail Buddhaline :

http://www.buddhaline.net

Vous pouvez essayer aussi la méditation sur l’équerre et le compas, disponible sur ce site ; une méditation d’un nouveau genre : http://spiritualites.fr/meditation-sur-les-outils/

Connaître les usages des pierres

Il s’agit de la lithothérapie, le terme qui désigne l’usage des pierres pour soigner maladies et travailler sur les émotions. De nombreux ouvrages existent à ce propos, que le cherchant peut se procurer dans n’importe quelle bonne librairie.

Pratiquer les soins énergétiques

Bientôt sur spiritualites.fr un article très détaillé sur les soins énergétiques, dans la rubrique “soigner par l’esprit”.

Le spiritisme

Nous vous recommandons tout particulièrement l’excellent ouvrage d’Allan Kardec, le livre des Esprits, téléchargeable sur spiritualites.fr à l’adresse suivante :

http://spiritualites.fr/wp-content/contenus/A-Kardec-Le-livre-des-esprits.pdf

L’occultisme, la magie

Souvent une question de lecture d’abord, de pratique ensuite. Voir sur ce site, la carte de notre bibliothèque consacrée à ce thème : http://spiritualites.fr/bibliotheque/magie/

Si vous vous intéressez à l’occultisme et à la magie, il faut prendre garde cependant aux groupes qui manient, consciemment ou non, des énergies négatives. La pratique de l’occultisme sous certains aspects et de la magie tout particulièrement, peuvent être très dangereuses si on est mal guidé. Pourquoi dangereuses ? Simplement parce qu’elles constituent une méthode de travail en profondeur sur les énergies de l’inconscient d’une part et d’autre part, sollicitent des entités, généralement bonnes, mais mauvaises si on se trompe, si on ne les connaît pas bien, si on ne sait pas bien s’adresser à elles ou si on est mal intentionné. Le praticien peut se retrouver inconsciemment lié à des entités dont il n’a pas conscience, voire même dont il ignore l’existence et qui se nourrissent de ses émotions. Il peut s’ensuivre des cas graves de déprime, voire de folie. Il faut à tout prix éviter donc de jouer les apprentis sorciers, et surtout trouver une personne de confiance pour nous montrer le chemin et assurer la transmission… ce qui n’est pas aussi aisé qu’on peut l’imaginer. Sur ce chemin, votre raison et votre intuition seront votre meilleur guide pour savoir à qui vous avez à faire. Ce que nous vous conseillons dans un premier temps, c’est de lire les ouvrages en prenant la résolution de ne pas pratiquer… pas tant que vous n’aurez pas rencontré la bonne personne et acquis les connaissances de base de cette pratique.

L’occultisme quant à lui est susceptible de créer des images mentales d’une grande puissance, qui conditionnent ou reprogramment notre inconscient en influent de ce fait fortement sur le cours de notre vie. Il est important donc, d’apprendre à formuler les bonnes images, celles qui nous guideront sur la voie de notre être intérieur.

 

Je veux devenir… alchimiste, franc-maçon, bouddhiste, soufie, kabbaliste, chamane… mais je ne sais qui contacter…

La plupart de ces voies nécessitent de passer par une initiation pour rejoindre un groupe qui vous montre le chemin et vous aide à franchir les étapes.

Certaines pratiques sont très documentées et référencées, d’autres sont plus complexes d’abord, parce que plus secrètes ou plus dispersées.

Quelques exemples :

La Franc-Maçonnerie est très documentée. Les obédiences peuvent pour la plupart être contactées par internet, ce qui permet de contourner le phénomène de cooptation. Vous passerez ensuite par un processus d’enquêtes et d’épreuves en loge, et votre candidature fera l’objet d’un vote de la loge que vous souhaitez rejoindre. Sur internet, les plus grandes obédiences expliquent qui elles sont et ce que vous pouvez venir y chercher.
Voir dans notre bibliothèque les liens vers tous leurs sites web : http://spiritualites.fr/bibliotheque/franc-maconnerie/

L’alchimie est une pratique secrète qui nécessite la plupart du temps d’être passé préalablement par une autre voie, comme la franc-maçonnerie spiritualiste ou l’ésotérisme chrétien, ou encore le druidisme. Les vrais alchimistes en France se comptent sur les doigts d’une main. Rien ne vous empêche cependant de vous y intéresser et lire des ouvrages à ce propos. Il y a beaucoup de matière sur internet, quelques ouvrages (téléchargeables) et sites de référence sont indiqués dans notre carte : http://spiritualites.fr/bibliotheque/alchimie/

Vous pouvez également suivre des stages auprès de Denis Labouré qui est à notre connaissance le seul alchimiste qui ait fait le choix d’organiser des stages (payants mais pas à un prix excessif) pour transmettre la pratique de l’alchimie. Il est rare de rencontrer des praticiens qui œuvrent pour que la pratique de l’alchimie ne se perde pas. Denis Labouré a fait le choix de la transmettre en toute transparence et sans demander l’adhésion à une quelconque formation ésotérique. Ce choix de s’adresser à un public plus large peut se discuter, faire l’objet de débats, mais il a la vertu d’être honnête et transparent : http://www.spiritualite-occidentale.com/alchimie/index.html

Le druidisme est une voie complexe, car il y a à peu près autant d’écoles que de druides. Il y a deux façons d’aborder le druidisme :

  • au quotidien en intégrant les symboles et enseignements du druidisme dans sa vie. Nous recommandons à ce propos l’excellent livre de Viviane Le Moullec : « Le druidisme au quotidien » qui donne toutes les bases philosophiques et pratiques du druidisme ;
  • en passant par une initiation qui permet d’approfondir la première approche et de vraiment devenir druide (il faut alors connaître un groupe, le rencontrer sur son chemin).

Le bouddhisme, tout comme la Franc-Maçonnerie est une voie clairement balisée. Il existe de nombreux ouvrages et aussi de nombreuses voies. On peut apprendre les bases du bouddhisme, ou aussi passer par une initiation avec un maître bouddhiste et ultimement intégrer la voie en devenant moine ou moniale.

De la même façon la kabbale peut s’aborder par des lectures seules ou en y adjoignant un travail avec un Maître, dans une approche pratique et symbolique d’une voie qui est l’une des branches de l’ésotérisme juif.  Pour travailler avec un maître il est donc préférable d’être déjà engagé dans la pratique du judaïsme. Il existe cependant des maîtres en kabbale qui sont des laïcs. Par ailleurs, certains enseignements de la franc-maçonnerie permettent d’aborder la voie kabbalistique.

Pour aborder la profondeur des enseignements kabbalistiques avec un langage clair et (relativement) simple, nous vous recommandons les ouvrages de Marc Alain Ouaknin, une référence en la matière.

Le soufisme est la branche ésotérique de l’Islam. Pour être soufie, il faut préalablement être musulman et souhaiter approfondir la voie ésotérique de la tradition musulmane.

Le chamanisme est une voie plus complexe car peu documentée, avec des pratiques géographiquement éclatées. Un chamanisme occidental existe depuis quelques décennies, inspiré la plupart du temps des pratiques amérindiennes. Cette voie est complexe en outre, car le chamanisme se transmet de personne à personne. Il se pratique rarement en groupe et nécessite de rencontrer un maître. Il faut rencontrer la bonne personne, car sinon cette pratique, qui implique l’apprentissage notamment du voyage astral, peut être dangereuse. La confiance préalable, le bon contact avec l’initiateur est absolument indispensable.

Ce tour d’horizon des spiritualités est loin d’être exhaustif mais peut vous permettre de vous aider à trouver votre voie. Si nous pouvons vous être utiles n’hésitez pas à nous contacter : webmestre@spiritualites.fr

Share