Qu’est-ce que le tourisme spirituel ?

Il s’agit d’une démarche qui n’a que peu de lien avec la religion et un cultive un lien véritable avec le développement personnel et une quête de spiritualité : à travers les symboles, la méditation, l’accès direct au divin.

Il peut s’agir :

  • pour les formes les plus classiques (sans toutes les citer) :
  • de la visite d’un lieu saint (Par exemple la ville de Jérusalem, le Mont Saint Michel ou un monastère Tibétain),
  • de partir en pèlerinage (par exemple les chemins de Saint Jacques de Compostelle),
  • d’effectuer une retraite dans une abbaye ou un monastère
  • Pour les formes moins classiques :
  • d’aller pratiquer la méditation sur l’Hymalaya
  • visiter un lieu mythique ou mystérieux (par exemple, la forêt de Brocéliandre, ou bien Rennes le Château)
  • aller se ressourcer dans le désert
  • suivre un stage d’apprentissage du chamanisme

Le point commun est la découverte de lieux chargés de mystères ou d’énergie tellurique, qui permettent de se ressourcer et donnent aux vacances, l’allure d’une pause hors du temps. Vous visitez un lieu sacré, un désert, une grotte… soudain, la Lumière !  Les congés prennent alors un tout autre sens.

Share