Cet article intitulé “Comment devenir Franc-Maçon”  a été tellement apprécié sur le blog Spiritualites.fr et nous avons reçu tant de demandes d’information par mail que nous avons résolu de publier un livre pour répondre à vos questions.  Se procurer le livre sur le site Spiritualites-Magazine. Découvrez Spiritualites Magazine

Ce livre est  intitulé :

Devenir Franc-Maçon au XXIème siècle, Pourquoi, Comment ? Se Préparer… 

Ce livre, publié aux Editions du Désir en mai 2013 connait déjà un vif succès. Il a également fait l’objet de deux articles, l’un surGadlu.info et l’autre sur le Blog Maçonnique.
Il est disponible à la fois au format papier et en ebook sur le site des Editions du Désir.

Pour se procurer le livre  http://editionsdudesir.fr/devenir-franc-macon/

Nous mettons ci-dessous une vidéo de présentation du livre

Pourquoi devenir Franc-Maçon ?

Le texte de Présentation du Livre :

Ce qui est important aujourd’hui pour celui qui veut devenir Franc-Maçon c’est la démarche intérieure. Plus encore que Comment devenir Franc-Maçon ; Parce que c’est la démarche intérieure qui va guider la personne qui frappe à la porte du temple vers le temple qui lui convient en quelque sorte. Il existe en Franc- Maçonnerie de nombreux rites, il existe aussi de nombreuses voies d’accès à la lumière… La Franc-Maçonnerie est-elle la vôtre ?
Ce livre : « Devenir Franc-Maçon au XXIème siècle, Pourquoi ? Comment ? et se préparer, aborde cette question de l’intérieur »… quelle est votre voie ? vous aide à la choisir, vous aide à trouver l’obédience qui vous convient et non pas celle vers laquelle on vous dirige. C’est aussi une approche de la Lumière. Une approche sensible du sens profond de la symbolique, et du sens profond des rites maçonniques. Elle ne révèle pas ce que sont les rites car cela vous le découvrirez au moment de votre initiation. Ce livre aborde effectivement la question de l’initiation et la question du ressenti, c’est à dire la nature profonde des rites pratiqués en Franc- Maçonnerie. Il vous aidera aussi si vous frappez à la porte du temple, à vous préparer intérieurement, notamment en installant en vous le silence intérieur. C’est un guide qui vous permettra de déterminer le sens de votre quête, et de frapper à la porte du temple en demeurant dans une belle attente et en toute sérénité.

 

Comment devenir franc-maçon : Le parcours

Tout d’abord, il s’agit d’un parcours.

Quand l’idée germe, le parcours est déjà entamé. Réfléchissez, comment y avez-vous songé ? Les franc-maçons ne sont pas prosélytes. Ils n’iront pas vous chercher chez vous. Donc si vous avez le désir de devenir franc-maçon, cela signifie que quelque chose a  germé en vous. Il peut y avoir plusieurs raisons. Nous n’allons pas les détailler. Juste donner quelques exemples, du plus simple au plus caricatural.

Vous avez un ami proche. Vous ne saviez pas qu’il était franc-maçon. Un jour, à la faveur d’une discussion un peu intime, il s’est dévoilé. Vous êtes étonné(e). Vous lui posez des questions. Il vous   parle de son vécu, de l’intérieur. Puis vous commencez à vous poser la question. Et moi ? Est-ce que je ne pourrais pas entrer, moi aussi ?

Vous êtes d’une famille de franc-maçons ou entouré de franc-maçons et vous le savez. Vous les avez toujours regardés de l’extérieur. Un peu comme les vieux poncifs familiaux qu’on regarde de loin, surtout sans s’investir. Puis un jour, vous vous posez la question pour vous-même et vous venez frapper à la porte du temple. Pourquoi ? Vous avez évolué… vécu des expériences qui vous ont amené à comprendre ce parcours, à vous poser certaines questions. La raison  n’appartient qu’à vous.

Vous avez un ami franc-maçon, ou bien quelqu’un que vous connaissez depuis peu. Vous avez un bon « feeling » avec cette personne. Cette personne se dit que vous avez certainement la « fibre » maçonnique sans le savoir, comme Monsieur Jourdain faisait de la prose… Elle vous parle de franc-maçonnerie. Il se trouve qu’elle avait raison. Là commence votre parcours.

Autre cas de figure – plus rare, mais pas autant qu’on peut l’imaginer… Vous êtes d’une famille qui n’a rien à voir avec la franc-maçonnerie. Vous n’avez aucun ami franc-maçon. Rien dans votre entourage ne peut vous prédisposer à aller frapper à la porte du temple. Par contre vous vous intéressez depuis toujours à la philosophie, voire à l’ésotérisme. Vous vous posez des questions. Vous croisez quelques allusions dans vos livres. Mozart était franc-maçon. Tiens, qu’est-ce que cela signifie ? Vous aimez Mozart. Cette chose, qu’on nomme Franc-Maçonnerie, dont parlent les medias et dont vous n’avez jamais entendu parler qu’en négatif, sous l’angle des affaires, par le tapage médiatique qui est fait par les journalistes de l’Express, du Point et bien d’autres encore… vous vous dites « tiens, si Mozart était franc-maçon, c’est que la franc-maçonnerie ne peut pas être si négative que cela ».  Vous lancez une recherche sur internet. Une recherche philosophique, pas factuelle. Vous naviguez, de site en site… et là, vous plongez avec stupéfaction dans un monde qui rejoint le vôtre ! Là commence votre parcours. Il peut être long. Vous allez acheter des livres, approfondir votre connaissance, progressivement. Vous commencerez par vous dire que ce n’est pas possible, que vous ne pouvez regarder cela que de loin, que ce n’est pas pour vous puisque vous ne connaissez personne. Puis un jour, vous allez sur le site d’une obédience, vous prenez votre plus belle plume, votre courage à deux mains et le cœur battant, vous envoyez un mail. Et surprise… on vous répond ! Là se précise votre parcours ; ici commence votre chemin.

Le déclic, un élément indispensable

Bon, il ne s’agit que de quelques exemples… absolument pas exhaustifs. Un peu caricaturaux, même, mais qui permettent de donner une idée, de se mettre en scène, de se projeter.

Mais dans tous les cas il faut un déclic. La franc-maçonnerie n’est pas une usine à recrutement, contrairement à ce que disent certains medias. C’est une société secrète… que certains disent plutôt discrète. Tout dépend du bout de la lorgnette !

Le déclic, il vous appartient. C’est comme quand on tombe amoureux. Vos copains (ou vos copines) trouvent qu’elle (il) a les yeux vitreux quand vous, vous voyez le ciel à l’intérieur de son regard. Alors un bon conseil, si vous êtes envoûté(e) par son regard, n’écoutez que vous-même ! J’insiste sur le féminin, car un obstacle supplémentaire c’est le fait d’être une femme, quand on n’a pas forcément envie de n’être qu’avec des femmes. Les obédiences mixtes ne sont pas si nombreuses que cela (en proportion, par rapport au nombre total de franc-maçons).

Ce qui est très important, si vous êtes convaincu que vous devez à tout prix entrer en maçonnerie, c’est de n’écouter que vous-même. Vous ne devez pas avoir peur d’être seul à avoir raison contre tous, car vous êtes le seul à savoir ce qui est bon pour vous. Je ne dis pas qu’il ne faut écouter personne. Mais il ne faut pas se laisser détourner par les « on dit », d’un chemin qui est le sien. D’ailleurs, si vous vous laissez détourner, c’est que ce n’est peut-être pas votre chemin ? Réfléchissez bien.

Il faut un déclic, donc… Je vais vous raconter le mien. C’est à la fois très simple et très complexe, puisque personnel. J’ai épousé un franc-maçon. Trop facile, me direz-vous ! Enfantin, n’est-ce pas ? Et bien non pas tant que ça. Nous nous connaissions depuis deux ans. J’étais très intéressée par la spiritualité, dont j’avais une pratique quotidienne, mais exclusivement individuelle. Surtout pas en groupe, pas d’influence, pas de gourou. Beurk ! J’ai beaucoup lu et je regardais ça de loin, convaincue de toutes façons qu’il n’existait aucune obédience réellement spiritualiste pour m’accueillir… et de toutes façons, je n’avais aucune envie d’entrer en franc-maçonnerie ! Puis le jour de notre mariage (qui était pourtant un mariage civil) ça m’est tombé dessus. Vous dire comment, je ne sais pas. Je n’ai toujours pas compris ! Mais ça m’est réellement tombé dessus. La franc-maçonnerie est entrée en moi. Et à partir de ce moment, de cet instant, de cette seconde,  même, j’ai décidé que je la rejoindrais. Sans aucun retour en arrière possible. Et là, c’est moi qui suis allée de l’avant, qui ai embêté mon mari sans fléchir pour qu’il me trouve un contact. J’étais déterminée. J’ai fait des recherches approfondies sur internet tout l’été, car je ne voulais pas contacter une obédience philosophique alors que je voulais me concentrer sur le symbolisme et la spiritualité. Et j’ai trouvé. L’Egypte m’ouvrait grand les bras mais il fallait savoir quelle obédience. Une fois l’obédience choisie, j’ai obtenu un contact mail par mon mari (mais uniquement cela car il ne connaissait personne chez les Egyptiens) ; j’ai pris ma plus belle plume et j’ai écrit. Quatre pages ! Une vraie planche ! On a contacté cette femme surgie de nulle part, présentée par personne, et au bout de six mois, donc environ un an après notre mariage, j’ai été initiée.

Voilà.  Ca c’est mon parcours personnel. Un simple exemple parmi tant d’autres. Ce n’est pas un mode d’emploi, mais un retour d’expérience.

Il y a certaine points que vous devez absolument prendre en compte dans votre désir de devenir franc-maçon.

Les obédiences

Tout d’abord, interrogez-vous sur ce que vous venez y chercher. Si vous êtes un homme et que vous êtes intéressé par la philosophie et la société, vous trouverez sans doute ce que vous cherchez au Grand Orient de France. Si vous recherchez une obédience mixte dans ce même cadre, ce sera alors plutôt le Droit Humain ou la Grande Loge Mixte de France. Si vous êtes un peu symboliste mais pas spiritualiste, en tant qu’homme vous pouvez vous diriger vers la Grande Loge de France. Mais je ne vais pas vous rédiger un guide complet ici. Ce serait trop long. Vous trouverez facilement ces informations en cherchant un peu sur internet. Sinon vous pouvez m’écrire et j’essaierai autant que possible de répondre à vos questions : magdala@spiritualites.fr

 

Si vous avez un parrain (donc un ami qui vous présente) il fera sans doute tout ce qu’il peut pour que vous veniez chez lui. Normal. Classique, même. Il vous apprécie, il vous présente et veut demeurer près de vous, suivre votre évolution, car le parrain est un référent sur le chemin. Mais l’amitié peut avoir ses limites. Si vous êtes spiritualiste et qu’on vous présente dans une obédience qui parle certes un peu de symbolisme, comme toutes les obédiences mais surtout de société, de laïcité et de condition sociale, vous n’y serez pas à votre place. Il faut interroger l’ami qui vous présente, avoir des discussions de fond avec lui, mais aussi, et on le néglige trop souvent, interroger votre désir, et ce que vous venez chercher en franc-maçonnerie. Un point très important. Menez vos propres recherches et n’écoutez pas trop ceux qui veulent votre bonheur malgré vous. Ca part toujours d’une bonne intention mais c’est vous qui serez initié, pas eux. Et quand VOUS avez choisi, demandez à être introduit là ou VOUS souhaitez aller.

Votre futur parrain a le droit de vous présenter ailleurs que dans sa propre loge ou sa propre obédience. Et même d’y être votre parrain. Il faut savoir qu’il y a des accords entre de nombreuses obédiences. Ceci permet aux membres d’une obédience d’aller visiter les loges d’une autre obédience y d’y être reçus en toute fraternité. Donc pas d’hésitation. Si vous voulez aller au Droit Humain et que votre parrain est à la Grande Loge de France, vous êtes fondé à lui demander de vous présenter au Droit Humain, et ainsi de suite. Par contre si votre parrain est membre d’une obédience qui n’est reconnue par personne ceci signifie qu’il ne pourra pas vous présenter ailleurs. Ca ne veut pas dire qu’il n’est pas franc-maçon car toutes les initiations maçonniques sont valables et la franc-maçonnerie est universelle. Cela signifie simplement que lui et les membres de sa loge maçonnent tout seuls dans leur coin, ce qui peut imposer une certaine limite. A moins que vous ne vouliez effectivement le rejoindre. C’est comme les programmes informatiques maison. Ils ne fonctionnent pas sur les grands systèmes d’exploitation, mais ils peuvent très bien fonctionner sur leur petite machine isolée et l’utilisateur peut en tirer de grands bénéfices. Mais il ne faut pas qu’il change d’ordinateur. C’est la seule limite.

Les rites maçonniques : un aspect à ne surtout pas négliger !

Pour rendre les choses encore plus simples il y a aussi le choix des rites. On vous en parlera très peu. Mais croyez bien que cela a son importance. La plupart du temps, c’est la surprise du chef après l’initiation. Je ne révèlerai aucun secret, mais il y a quelques différences de base qu’il faut connaître. Grosso modo, il y a :

  • Le rite Français et ses différentes variantes
  • Le rite Ecossais Ancien et Accepté
  • Le rite Ecossais Rectifié
  • Le rite de Memphis-Misraïm
  • Le rite Salomon du OITAR

Je vous propose de vous référer à la carte ci-dessous qui vous indique :

  • Les spécificités des rites,
  • La durée des rituels

Selon qu’on est ritualiste ou non, ceci a son importance.

Il faut savoir aussi que le Grand Orient de France est une fédération de rites (avec une majorité de loges qui pratiquent soit le Rite Français, soit le Rite Ecossais Ancien et Accepté).

Récapitulatif : avant de vous engager

 

Analysez votre quête Etes-vous plutôt
  • Spiritualiste
  • philosophe 
  • vous vous intéressez aux problèmes de société
Vous connaissez votre parrain
  • N’hésitez pas à lui poser toutes les questions qui vous passent par la tête, même les plus absurdes.
  • Demandez-lui quelle est son obédience et quel rite il pratique.

 

 

Interrogez-vous sur : L’importance pour vous d’un rituel :
  • Court
  • Symboliste
  • Christique
  • Spiritualiste

 

Dans tous les cas (surtout si vous ne connaissez aucun Franc-Maçon) Documentez-vous
  • Lisez des ouvrages de référence sur la Franc-Maçonnerie,
  • Explorez longuement les sites des obédiences
  • Et quand vous êtes prêt, contactez le webmestre ou remplissez le formulaire de contact.

 

Voilà. Si la Franc-Maçonnerie vous intéresse, vous avez quelques éléments utiles à connaître avant de vous engager. Je ne puis qu’espérer que ceci vous aidera à aller à l’endroit qui correspond le mieux à votre quête.

 

Share