Il ne sait plus quand il est né. Au-dessus de lui, l’azur, les nuages, des trous immenses de clarté et d’ombre dans le ciel. En bas, le sol, la poussière, le bruit de ses propres pas dans les herbes sèches. Dans sa tête, des mirages, une idée vague de bonheur. Une flamme aussi. Un joyau mal défini. L’amour ? Le vent, peut-être… L’effet des éléments sur son âme insatisfaite, fébrile.

Share