Pour Annick de Souzenelle, Dieu s’incarne dans une forme qui est celle de notre corps.
Elle propose donc une étude du corps physique à partir de notre archétype divin.

Le corps divin, selon la mystique juive, est fait de dix sephiroth ou récipients d’énergie divine qui redistribuent ces énergies à l’intérieur de notre corps divin. Notre corps physique étant modelé à l’image de notre corps divin, il est possible d’établir une correspondance entre ces deux corps qui conduit à appliquer la symbolique de l’arbre sephirotique au fonctionnement du corps humain.

Share