Pour qui n’est pas dans une logique religieuse, la prière est sans doute plus difficile à pratiquer que la méditation. L’une et l’autre sont bien pourtant une pratique. Une pratique de l’isolement, de l’auto-construction du temple intérieur, du retrait en son for. Une pratique de la suprême libération, de la liberté absolue de sa propre conscience.

Share