logo

Des erreurs et de la vérité – Louis Claude de Saint Martin

C’est un spectacle bien affligeant, lorsqu’on veut contempler l’homme, de le voir à la fois tourmenté du désir de connaître, n’apercevant les raisons de rien, et cependant ayant l’audace et la témérité de vouloir en donner à tout.

Share

La Table d’Emeraude par Hortulain

Ensuite il touche l’opération de la pierre disant Que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut. Il dit cela parce que la pierre est divisée en deux parties principales, par le magistère; savoir en la partie supérieure qui monte en haut, et en la partie inférieure qui demeure en bas fixe et claire. Et toutefois ces deux parties s’accordent en vertu. C’est pourquoi il dit, Et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Certainement cette division est nécessaire. Pour faire les miracles d’une chose C’est-à-dire de la pierre; car la partie inférieure c’est la terre, qui est la nourrice et le ferment; et la partie supérieure c’est l’âme, laquelle vivifie toute la pierre, et la ressuscite. C’est pourquoi la séparation, et la conjonction étant faites, beaucoup de miracles viennent à se faire en l’œuvre secrète de nature.

Share

Présence dans la plaine

Il ne sait plus quand il est né. Au-dessus de lui, l’azur, les nuages, des trous immenses de clarté et d’ombre dans le ciel. En bas, le sol, la poussière, le bruit de ses propres pas dans les herbes sèches. Dans sa tête, des mirages, une idée vague de bonheur. Une flamme aussi. Un joyau mal défini. L’amour ? Le vent, peut-être… L’effet des éléments sur son âme insatisfaite, fébrile.

Share
©2018 Spiritualites.fr
Share
Translate »