Mourir pour vivre et non pas vivre pour mourir. Vivre c’est savoir renoncer. Renoncer à des privilèges pour la justice, renoncer à une condition physique ou sociale pour maintenir la vie, renoncer à un orgueil dévorant pour laisser s’épanouir la lumière.

Share