Zayin

 

Zayin tu es l’épée, l’âme qui doit grandir,

Au-delà de la porte, équilibre et droiture

Y doivent de ce cercle avoir le souvenir,

Il faut que du vécu, la conscience future

N’oublie jamais qu’elle est aussi son devenir.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.